Conseil BCE associés n° 39
Rien ne sert de se disperser ou de partir au triple galop dans ses recherches ! Le vendeur ou le repreneur est peut-être tout près de chez vous. Nous vous aidons au maximum pour ne pas défaillir. Comptez entre 10 et 18 mois pour boucler votre projet !
Tous nos conseils
 
 
 
Qui sommes nous ?
 
Un partenariat actif
 
Domaine d'expertise
 
Ethique optimale
 
Plan transmission
 
Extraits de témoignages
 
Nos partenaires
 
Nos dossiers
 
Nos réalisations
 
Newsletter
 
Contact
 
Forum NOUVEAU
 
Echos Presse
 
La faisabilité du montage de reprise
 

La reprise d'une entreprise est le fruit d'un cheminement qui prend du temps compte tenu des différentes étapes chronologiques. Chaque étape est pour le moins déterminante: tout d'abord la bonne synchronisation s'impose et témoigne d'une cohérence du dossier cible avec une expérience idéalement proche du secteur d'activité sans omettre une réelle valeur ajoutée opérationnelle. Les paramètres objectifs du marché aident à tempérer en 2016. La sélection est à prioriser côté repreneur pour éviter les écueils dans les montages financiers: l'apport est une base essentielle compte tenu de la fréquente frilosité des financeurs bancaires classique. La pré maîtrise du projet contribue à bétonner la légitimité du porteur. La construction du plan de financement est une charnière majeure: il est nécessaire de jauger très en amont sa réelle faisabilité. Les effets de levier 2016 ne sont plus ceux des années avant crise 2008. Il apparaît indispensable de ne pas s'en affranchir dès la prise de connaissance des premiers éléments des dossiers afin d'éviter de passer du temps sur des pistes sans issue. Pour le bouclage, l'implication dans la construction du dossier est garante d'une force de conviction auprès des organismes de financement.
 
Retour
 
liens