Conseil BCE associés n° 27
Repreneurs: vous recherchez une EIPCDT ? vous avez raison mais c'est rare et, ce qui est rare est toujours cher, voire trop cher. Pour décrypter cet anagramme plein de bon sens, vous avez de bonnes raisons pour nous contacter.
Tous nos conseils
 
 
 
Qui sommes nous ?
 
Un partenariat actif
 
Domaine d'expertise
 
Ethique optimale
 
Plan transmission
 
Extraits de témoignages
 
Nos partenaires
 
Nos dossiers
 
Nos réalisations
 
Newsletter
 
Contact
 
Forum NOUVEAU
 
Echos Presse
 
BCE Associés ciblage entreprises a reprendre
 
La démarche de reprise exige la mise en forme d'un projet mûrement réfléchi. Les compétences réelles, le savoir-faire, l'expérience terrain, les attirances pour des activités précises, le budget. Une recherche à 360°C est trop dangereuse.
Le FDR et le BFR sont 2 éléments clefs de votre entreprise actuelle ou future. Ces paramètres sont souvent perfectibles en y regardant de très près. Nos diagnostics le prouvent fréquemment et ils optimisent ainsi la trésorerie permanente de l'entreprise.
 
Vous êtes cadre et vous vous interrogez: la reprise d'une entreprise n'est pas une sinécure. Le projet peut constituer un virage professionnel compte tenu de votre expérience. Le taux de "survie" en reprise d'entreprise est bien supérieur à celui constaté en création ex-nihilo. L'investissement de départ est néanmoins différent.
Il n'y a pas de chose urgente mais des gens pressés... En reprise d'entreprise il convient de raisonner en qualité substantielle de projet sans se donner des contraintes de calendrier. La recherche sereine est toujours 100% gagnante.
 
La reprise d'une entreprise correspond très souvent à un virage professionnel après un début de carrière enrichissant. Soyez attentif à ne pas dilapider ce bonus lors d'une sortie de route hasardeuse et potentiellement périlleuse. Anticipez !
Le vrai prix de l'entreprise ? Il faut d'abord bien étudier toutes les caractéristiques du "produit" avant de se prononcer sur la valeur. La discussion générale est un bon moyen pour vérifier les véritables intentions du vendeur. Soyez zen zen !
 
Vous êtes repreneur et vous vous interrogez sur votre organisation de recherche. Nous avons établi une charte en 14 points, dédiée aux repreneurs. Elle vous concerne directement. Pour l'obtenir, c'est très simple: contactez-nous.
Prendre le temps de caler son projet: une cession comme une reprise demande un temps minimal pour ordonner les étapes et avancer de manière chronologique et surtout rationnelle. Inutile de vouloir brûler les phases essentielles.
 
Le volet juridique est destiné à sceller la reprise et la transmission selon des modalités qui sécurisent simultanément les parties. Inutile par conséquent de se centrer sur le forme, le fonds est d'abord essentiel et un pré accord est indispensable.
Levier LBO: Késako ? une stratégie qui optimise la sécurisation du repreneur au plan personnel. Néanmoins, l'efficacité du montage repose sur une remontée suffisante de résultats pour assurer le remboursement de la dette. Un montage trop tendu est à bannir
 
La reprise d'une PME PMI ne s'improvise pas. Un plan s'impose: bilan des compétences, objectifs réalistes, du temps, un apport financier bien cerner, sans oublier une démarche résolument active. Et vous, comment vous situez-vous sur ces points ?
la transmission: nécessaire de réfléchir avant pour gagner du temps et une crédibilité certaine. On a rarement l'occasion de faire deux fois une première impression. Avis aux repreneurs et cédants: restons humble dans les démarches. L'envie fait le reste.
 
Si vous êtes sur une optique de reprise d'entreprise: notez que votre projet doit s'appuyer sur une vraie réflexion. 1-quelle est votre VAP, 2-quels sont vos critères 'idéaux' de recherche, 3-quel est le montant net prévisionnel de vos disponibilités.
La reprise d'une entreprise PME PMI demande beaucoup d'humilité et d'abnégation et ceci d'autant plus lorsque le repreneur est issu de grands groupes "sur-structurés". La vigilance est importante si vous êtes dans cette configuration profil repreneur.
 
La valeur d'une entreprise est souvent calculée à partir de son passé. Pour le repreneur, ce qui compte, c'est l'avenir. En somme, la tactique " rétroviseur " contre la stratégie " pare-brise ". Mais qui est le conducteur ?
Les 3 fondamentaux de BCE ASSOCIES: le qualitatif plutôt que du quantitatif, l'opérationnel au lieu du fonctionnel, le résultat à la place des bonnes intentions. Si vous pensez que vous n'avez pas trouvé cette vérité ailleurs, vous pouvez toujours changer !
 
N'écoutez que ce qui sonne vrai: les conseils que vous pouvez solliciter ne doivent pas laisser place au hasard. Demandez des références, des méthodologies, un timing, des garanties de fonctionnement. Ne payer que ce qui traduit une vraie implication opérationnelle.
La reprise d'une entreprise repose notamment sur un volet financier. Pour un repreneur, le niveau de l'apport personnel disponible est un préalable indispensable. Une fourchette 'serrée' est impérative pour fixer les seuils.
 
"Les paroles s'envolent, les écrits restent !" c'est bien connu. Alors il est important de se prémunir afin de ne pas perdre du temps inutilement. Le repreneur doit pouvoir s'engager pour obtenir du vendeur une exclusivité de discussion.
La fourmi est certes prêteuse ! mais ne sous-estimez pas par ailleurs l'évolution de votre BFR. Soyez une cigale raisonnable en projets de reprise !. Environ 1 reprise sur 3 connaît de sérieuses difficultés financières avec des dénouements pénibles.
 
liens Contact Tel: 02 97 25 12 62 - Email: info@bce-associes.com - Carte pro: CPI 5602 2016 000 014 900