Conseil BCE associés n° 73
" faire évoluer sans révolutionner " voilà un principe à suivre pendant la période de transition de l'entreprise reprise. Le nouveau patron doit se faire accepter par l'équipe en place. Demain sera un autre jour pour impulser le changement.
Tous nos conseils
 
 
 
Qui sommes nous ?
 
Un partenariat actif
 
Domaine d'expertise
 
Ethique optimale
 
Plan transmission
 
Extraits de témoignages
 
Nos partenaires
 
Nos dossiers
 
Nos réalisations
 
Newsletter
 
Contact
 
Forum NOUVEAU
 
Echos Presse
 
BCE Associés ciblage entreprises a reprendre
 
Les chiffres qui trompent énormément: 500 000 entreprises à céder sur 10 ans!. Une sur 10 correspond en fait à la cible PME PMI avec un effectif >= 9 salariés. Une sur 2 sera reprise par voie successorale. Ceci relativise fortement certains grands discours nationaux...
" L'argent ne fait pas forcément le bonheur " , tout vendeur transparent est soucieux de la pérennité de SON entreprise. Nous avons rencontré des cédants qui regrettent, des repreneurs aussi d'ailleurs ! adoptez un comportement en OR (optimiste réaliste).
 
Sur la marché de la reprise, il y a de nombreux opérateurs. Ne prenez-pas l'annuaire téléphonique au pied de la lettre. Vérifiez leurs compétences en posant des questions précises. Exigez des sources, des méthodes précises, des références techniques.
Vous recherchez une PME ou une PMI dans le secteur industriel, négoce ou service en région BRETAGNE ou ailleurs. Adressez-nous un courriel pour connaître nos opportunités de reprise. Nos bases sont mises à jour et actualisées en permanence.
 
La culture des "3 H " Humilité, Humilité et Humilité sont des valeurs qui revêtent un caractère déterminant côté repreneurs. l'écoute et l'observation contribuent à asseoir cette sagesse qui constitue un gage de réussite en reprise d'entreprise PME PMI
95% sinon rien!. L'intégration fiscale implique que la holding reprenne au moins 95 pour cent des parts ou actions de la cible. L'intérêt de la holding est prouvé à plus d'un titre (déductibilité des intérêts, effet de levier, stabilité,etc...)
 
La reprise d'une entreprise dépend de plusieurs variables: votre formation de base, vos compétences professionnelles acquises, vos ambitions et aussi vos capacités d'investissement financier. Un dosage équilibré est important pour être " au top ".
Vendeur et repreneur: votre plan de transmission et votre plan de reprise sont-ils vraiment en phase? . Vos objectifs ont-ils une réelle chance de se concrétiser? Avez-vous défini un calendrier pour mener à son terme votre négociation ?
 
La reprise d'une PME PMI ne s'improvise pas. Un plan s'impose: bilan des compétences, objectifs réalistes, du temps, un apport financier bien cerner, sans oublier une démarche résolument active. Et vous, comment vous situez-vous sur ces points ?
L''apport financier en reprise entreprise: il concourt à crédibiliser la démarche du repreneur auprès des établissements financiers et naturellement auprès des intervenants sans oublier... les cédants.
 
Pour le vendeur, il faut tabler sur 12 et 18 mois entre la première réflexion et la transmission réelle. Pour le repreneur, le bouclage à partir du moment où le dossier idéal a été trouvé, est de l'ordre de 6 mois. Il y a quelques rares exceptions.
Repreneurs: soyez attentifs lors de la réalisation des audits qui vont précéder votre prise de décision d'achat ou de... non achat. La précision et la transparence seront de rigueur. Sinon, ajustez vos demandes de garanties ou passez votre tour !
 
Le trépied qui change tout. Le dossier repreneur se compose de 3 points clés: le CV pour s'identifier clairement, ses critères 'idéaux' de recherche en terme d'activité, le niveau prévisionnel de son apport financier hors concours bancaires.
Les repreneurs: nombreux sont ceux qui se cassent les dents sur des projets qui ne sont pas en réelle correspondance avec le profil nécessaire pour reprendre. Le RN, la rémunération du cédant ne sont pas suffisants pour décider de sauter le pas.
 
Le temps qui s'écoule. Pour un vendeur comme pour un repreneur, il est difficile de le fixer. Trouver la reprise, au bon moment, au bon endroit, aux bonnes conditions avec des garanties de pérennité: c'est une équation en soit avec plusieurs inconnues objectives.
Notre structure datant de 2003 s'appuie sur un concept fort crée par des associés issus du monde de l'entreprise. Notre mode de fonctionnement privilégie l'opérationnel, la rigueur, la personnalisation de chaque dossier. Testez notre réactivité!
 
Le mirage des chiffres de reprise: dans les 500 000 entreprises annoncées par de nombreux média , il n'y a que 5% d'entreprises au sens PME PMI. Il est préférable de bien le savoir afin de ne pas se laisser aveugler par les chiffres trop médiatisés
Dans votre négociation, il est préférable de ne pas être en première ligne. Vous aurez ainsi le recul suffisant pour mener vos réflexions et décider au moment propice. En vous appuyant sur un conseil, vous ne connaitrez pas "la solitude du marathonien " !
 
Les cédants: les vrais cédants sont toujours cachés car ils n'affichent pas leurs intentions et de plus, ils n'ont pas toujours les conseils adéquats pour activer la démarche.Le rôle de BCE Associés est d'apporter une méthode précise et articulée.
La reprise d'une entreprise PME PMI demande beaucoup d'humilité et d'abnégation et ceci d'autant plus lorsque le repreneur est issu de grands groupes "sur-structurés". La vigilance est importante si vous êtes dans cette configuration profil repreneur.
 
liens Contact Tel: 02 97 25 12 62 - Email: info@bce-associes.com - Carte pro: CPI 5602 2016 000 014 900